Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tour Eiffel : les copies les plus insolites de la Dame de fer de Paris

Monument-Tour-Eiffel-Tower-Paris-France : copie de la tour Eiffel à Paris, Texas.

Deuxième monument le plus copié dans le monde, la tour Eiffel, qui trône depuis plus de cent trente ans en bordure de Seine à l’extrémité nord-ouest du Champ-de-Mars, reste un emblème de la Ville Lumière et de la France. Décédé le 27 décembre 1923, Gustave Eiffel, dont on célèbre le centenaire de la mort, est resté fidèle à l’édifice qui porte son nom : il a même refusé de participer à la construction d’une réplique à Londres, la tour Watkin, qui n’a jamais abouti. Bien sûr, ce n’est pas la Seine ni Paris, mais d’étonnantes reproductions disséminées dans le monde ont vu le jour et elles méritent une visite.

Centre de ressources audiovisuelles Bophana : lieu de mémoire, de formation et de partage sur l’histoire et la culture cambodgiennes

centre-bophana-phnom-penh-memoire-formation-histoire-cambodge-documentaire

Cofondé par le cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh, le Centre de ressources audiovisuelles Bophana de Phnom Penh poursuit l’œuvre de « passeur de mémoire» de l’auteur de L’Image manquante et de S21, la machine de mort khmère rouge : reconstituer la mémoire collective et individuelle d’un pays que les Khmers rouges ont voulu effacer afin de la partager et d’en faire une « condition de la subjectivité et de la communauté ».

Ascension du Morro dos Dois Irmãos : découvrir d’en haut un Rio divisé de toute beauté

Brésil-Brasil-Brazil-favela-Vidigal-Ipanema-Leblon-Copacabana-Leme-morro-sommet-Dois Irmãos-Rio-zona-sul-zone-sud

Depuis les hauteurs de la favela pacifiée de Vidigal (zona sul de Rio de Janeiro), un sentier aménagé, balisé et entretenu par les habitants permet d’atteindre sans difficulté le sommet des Dois Irmãos (les « deux frères »), un morro mythique pour les Cariocas. À son point culminant, toute la ville défile sous vos yeux comme si vous assistiez au carnaval depuis les tribunes du Sambadrome : un Rio double, tiré en deux exemplaires, « un de luxe et un de désastre ».