Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Trek Voyage

Comme l’écrivain Jean-Paul Dubois, nous aimons « la géographie des voyages, celle que l’on traverse à pied, à hauteur d’homme, instruit par les déclivités, la fatigue des jambes et le caprice des cieux. Beaucoup moins celle des livres enluminés de data. » Photographiés et croqués sur le motif, les récits de voyage de ce site (randonnées au long cours ou balades dans les calanques) s’inspirent des paysages et restent à hauteur d’hommes, de femmes croisés sur les chemins, un marché, leur lieu de vie ou de fête. Sans pubs ni selfies, ils restituent la substantifique moelle du voyage : la rencontre avec d’autres paysages, cultures, façons d’habiter le monde.
Incarnant une culture et une histoire insulaires singulières, les levadeiros sont chargés à Madère de conduire l’eau qui circule dans les levadas, des canaux bordés d’un chemin de randonnée qui sillonnent l'île. Comme Christa Bartel, l’une des rares femmes levadeiros, ils entretiennent ces veines d'eau qui amènent l’or bleu des montagnes jusqu’aux terres agricoles cultivées en terrasses et la distribuent aux propriétaires-irrigants (les tornadoiros), selon un rituel ancestral (a hora do giro).
Portugal

Trekker de levada en levada sur l’île portugaise de Madère à la rencontre des gardiens de l’eau, les levadeiros

Incarnant une culture et une histoire insulaires singulières, les levadeiros sont chargé à Madère de conduire l’eau qui circule dans les levadas, les canaux bordés d’un chemin de randonnée qui sillonnent l’île. Comme Christa Bartel, l’une des rares femmes levadeiros, ils entretiennent ces veines d’eau qui amènent l’or bleu des montagnes jusqu’aux terres agricoles cultivées en terrasses et la distribuent aux propriétaires-irrigants (les tor=nadoiros), selon un rituel ancestral (a hora do giro).

Lire la suite »
Une fois leurs aveux arrachés sous la torture des gardiens khmers rouges, les prisonniers de S-21 sont conduits de nuit au Killing Field (champ de massacre, de la mort) de Chœung Ek, un lieu isolé près de Phnom Penh, où ils étaient mis à mort. Transformé en mémorial, Chœung Ek permet aux Cambodgiens, notamment aux jeunes générations, de se recueillir et de rendre hommage aux victimes des Khmers rouges.
Cambodge

Le mémorial de Chœung Ek, le Killing Field de S-21, la prison de Tuol Sleng

Une fois leurs aveux arrachés sous la torture des gardiens khmers rouges, les prisonniers de S-21 sont conduits de nuit au Killing Field (champ de massacre, de la mort) de Chœung Ek, un lieu isolé près de Phnom Penh, où ils étaient mis à mort. Transformé en mémorial, Chœung Ek permet aux Cambodgiens, notamment aux jeunes générations, de se recueillir et de rendre hommage aux victimes des Khmers rouges.

Lire la suite »
Monument-Tour-Eiffel-Tower-Paris-France : copie de la tour Eiffel à Paris, Texas.
Paris

Tour Eiffel : les copies les plus insolites de la Dame de fer de Paris

Deuxième monument le plus copié dans le monde, la tour Eiffel, qui trône depuis plus de cent trente ans en bordure de Seine à l’extrémité nord-ouest du Champ-de-Mars, reste un emblème de la Ville Lumière et de la France. Décédé le 27 décembre 1923, Gustave Eiffel, dont on célèbre le centenaire de la mort, est resté fidèle à l’édifice qui porte son nom : il a même refusé de participer à la construction d’une réplique à Londres, la tour Watkin, qui n’a jamais abouti. Bien sûr, ce n’est pas la Seine ni Paris, mais d’étonnantes reproductions disséminées dans le monde ont vu le jour et elles méritent une visite.

Lire la suite »
centre-bophana-phnom-penh-memoire-formation-histoire-cambodge-documentaire
Cambodge

Centre de ressources audiovisuelles Bophana : lieu de mémoire, de formation et de partage sur l’histoire et la culture cambodgiennes

Cofondé par le cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh, le Centre de ressources audiovisuelles Bophana de Phnom Penh poursuit l’œuvre de « passeur de mémoire» de l’auteur de L’Image manquante et de S21, la machine de mort khmère rouge : reconstituer la mémoire collective et individuelle d’un pays que les Khmers rouges ont voulu effacer afin de la partager et d’en faire une « condition de la subjectivité et de la communauté ».

Lire la suite »
Brésil-Brasil-Brazil-favela-Vidigal-Ipanema-Leblon-Copacabana-Leme-morro-sommet-Dois Irmãos-Rio-zona-sul-zone-sud
Brésil

Ascension du Morro dos Dois Irmãos : découvrir d’en haut un Rio divisé de toute beauté

Depuis les hauteurs de la favela pacifiée de Vidigal (zona sul de Rio de Janeiro), un sentier aménagé, balisé et entretenu par les habitants permet d’atteindre sans difficulté le sommet des Dois Irmãos (les « deux frères »), un morro mythique pour les Cariocas. À son point culminant, toute la ville défile sous vos yeux comme si vous assistiez au carnaval depuis les tribunes du Sambadrome : un Rio double, tiré en deux exemplaires, « un de luxe et un de désastre ».

Lire la suite »
Angkor-Thom-temples-Bayon-Tah-Prohm-Cambodge-bouddhisme-Ta-Keo
Cambodge

Randonner au cœur d’Angkor Thom, de Ta Prohm au Bayon en passant par les portes des temples qui sourient

Entre les temples de Ta Prohm et du Bayon dédiés au bouddhisme mahayana, cette randonnée facile au sein de la cité royale (Angkor Thom) de Jayavarman VII permet de découvrir de magnifiques gopuras (portes) et trois sanctuaires hindous : Ta Keo, Thommanon et le Chau Say Tevoda, une préfiguration à échelle réduite d’Angkor Vat.

Lire la suite »
Le Brésil du sud au nord hors des chemins battus en dix photos insolites : un vendeur ambulant sur la plage
Brésil

Le Brésil du sud au nord hors des chemins battus en dix photos insolites

Vaste comme 15 fois la France, il est impossible de saisir d’un regard l’immensité des paysages de ce pays-continent. Ces dix photos prises sur le vif au cours de voyages récents – du sud (Florianópolis, capitale de l’État de Santa Catarina) au nord (île de Marajó à l’embouchure de l’Amazone), en passant par Rio – en révèlent la richesse et la diversité.

Lire la suite »
Sculptures d’Hanuman, temple de Banteay Srei (citadelle des femmes), site archéologique d’Angkor au Cambodge.
Cambodge

Banteay Srei : le temple des 12 merveilles visibles à Angkor, Phnom Penh et… Paris au musée Guimet

Dédié à Shiva, le temple de Banteay Srei est un livre ouvert sur les grands mythes de l’hindouisme. Brodés dans la pierre, les événements majeurs du Mahabharata et du Ramayana se découvrent sur ses frontons, sur les façades de ses magnifiques bibliothèques, etc. Une visite incontournable pour les amoureux des temples d’Angkor.

Lire la suite »
Brésil-Brasil-Brazil-favela-Vidigal-Ipanema-Leblon-Copacabana-Leme-morro-sommet-Dois Irmãos-Rio-zona-sul-zone-sud
Brasil

Ascensão do Morro dos Dois Irmãos: Descobrindo do Alto um Rio Dividido de Toda Beleza

Das alturas da favela pacificada do Vidigal (zona sul do Rio de Janeiro), um caminho preparado, sinalizado e mantido pelos moradores permite alcançar facilmente o cume dos Dois Irmãos, um morro mítico para os cariocas. No ponto mais alto, toda a cidade desfila diante de seus olhos como se você estivesse assistindo ao carnaval das arquibancadas do Sambódromo: um Rio duplicado, retratado em duas versões, ‘um de luxo e um de desastre’.

Lire la suite »
Cambodge

Angkor, lieu de vie et de recueillement

Repères et espaces de dévotion, les temples d’Angkor (Angkor Vat, Bayon, Ta Prohm…) demeurent des lieux sacrés pour les religions bouddhiste et hindouiste. Un syncrétisme inscrit dans la pierre qui date de l’empire d’Angkor (802–1177). Visite des douze merveilles d’Angkor, la plus grande cité médiévale encore visible aujourd’hui dans laquelle résident environ 100 000 Cambodgiens.

Lire la suite »
Cambodge

Le temple d’Angkor Vat intime

Plus vaste monument religieux au monde, Angkor Vat est le mieux conservé et le plus fréquenté des temples d’Angkor. Pour l’explorer seul, à son rythme, sans les groupes de touristes, suivez ces conseils, pas les guides !

Lire la suite »
Cambodge

Palace, repaire de journalistes, camp de réfugiés, entrepôt sous les Khmers rouges : les 7 vies de l’Hôtel Le Royal de Phnom Penh

Avec l’avancée des Khmers rouges, l’Hôtel Le Royal de Phnom Penh, rebaptisé Le Phnom, se transforme en camp retranché pour les journalistes qui vivaient sur place et en centre d’accueil pour réfugiés de la Croix-Rouge. Après une longue rénovation, le Raffles Hotel Le Royal renoue avec son faste d’antan.

Lire la suite »

Randonneur débutant ou confirmé, vous avez une envie d’ailleurs ou déjà une idée de treks, lancez-vous au détour d’un chemin ou au bout du monde et décrivez vos expériences de balades et de découvertes sur trek-voyage.com, lieu de partages de balades et de découvertes pour solliciter chez d’autres le désir de marcher sur vos traces.

Point de rendez-vous de passionnés de trekkings et de randonnées, ce blog de voyage ne donne pas systématiquement les temps de parcours, de directions précises, de conseils techniques pour organiser son voyage. Ce n’est pas une roadmap : il a pour vocation d’ouvrir la voie et la bonde de votre soif d’ailleurs à la rencontre de l’autre. « Ce site Web donne envie de remplir son sac à dos et de tenter l’aventure. Félicitations ! », écrit Nathalie. Des fourmis dans les jambes, un besoin de se reconnecter à la nature, aux paysages, de remettre la main sur son passeport, camelbak ou sac de couchage : contrat rempli.

En manque d’inspiration pour votre prochaine rando ou voyage à pied, rassurez-vous ! Laponie entre Suède et Finlande, Crète, îles norvégiennes des Lofoten, désert des Bardenas en Espagne ou parc national des Calanques dans les Bouches-du-Rhône, l’Europe des chemins, plus ou moins bien balisés, reste à explorer. À l’image de la diversité des cultures et des coutumes locales (modes de vie, rapport à la nature…), ses paysages d’une extrême variété ne demandent qu’à être découverts. 

“I tend to think of the act of photographing, generally speaking, as an adventure.
My favorite thing is to go where I’ve never been.”
Diane Arbus

Toutes les photographies des randonnées, voyages, treks, expéditions et trekkings sont consultables dans le portfolio.

« On voit à la démarche de chacun s'il a trouvé sa route,
l'homme qui s'approche du but ne marche plus, il danse. »