Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Print Friendly, PDF & Email

Tour Eiffel : les copies les plus insolites
de la Dame de fer de Paris

13/12/2023
Laurent Lefèvre

Deuxième monument le plus copié dans le monde, la tour Eiffel, qui trône depuis plus de cent trente ans en bordure de Seine à l’extrémité nord-ouest du Champ-de-Mars, reste un emblème de la Ville Lumière et de la France. Décédé le 27 décembre 1923, Gustave Eiffel, dont on célèbre le centenaire de la mort, est resté fidèle à l’édifice qui porte son nom : il a même refusé de participer à la construction d’une réplique à Londres, la tour Watkin, qui n’a jamais abouti. Bien sûr, ce n’est pas la Seine ni Paris, mais d'étonnantes reproductions disséminées dans le monde ont vu le jour et elles méritent une visite.

Symbole de Paris et de la France, la tour Eiffel est le deuxième monument le plus imité, derrière la statue de la Liberté. Selon le site merveilles du monde, il existe, sur les cinq continents, plus de 110 répliques de notre Dame de fer référencées dans 47 pays, dont 15 aux États-Unis, sept en Chine et six au Brésil…

À peine inaugurée le 31 mars 1889, la tour Eiffel suscite des convoitises et Gustave Eiffel reçoit des offres de service. Sollicité pour construire à Londres une tour plus haute que l’original – ‘Anything Paris can do, London can do bigger!’, clame son concepteur, le député et businessman Edward Watkin –, le Magicien du Fer tourne le dos à ce projet mal engagé, qui s’avérera un fiasco :

Je suis convaincu, écrit-il à Watkin dans une lettre datée du 21 avril 1890, que [son] emplacement est instable et que sa conception [en acier] est inefficace. Je ne peux assumer la responsabilité d'une telle structure, qui serait dangereuse pour le public. Si je l'acceptais, les Français ne croiraient pas que je suis un aussi bon Français que je pense l'être . La tour Eiffel est un symbole de la France et de son progrès technologique. Je ne voudrais pas qu'elle soit associée à une [telle] construction.

Toutes les capitales et les Paris du monde veulent leur tour Eiffel

À l’instar des grandes capitales (Berlin, Prague, Tegucigalpa, Mexico, Guatemala City…), Paris (Mississippi), Paris (Tennessee), Paris (Texas) et Parys en Afrique du Sud ont leur tour Eiffel. Quant à son double à Parij, village russe de l’Oural, il passe une partie de l’année les piliers dans la neige. Tout comme sa copie récente, achevée en 2009, à Montmartre, qui affronte des hivers rigoureux. Fondé par des Français originaires du quartier de Montmartre, ce bourg (moins de 500 âmes) de la province canadienne de la Saskatchewan a gagné son surnom de « Paris des prairies ».

Monument-Tour-Eiffel-Tower-citrons-citrons-Menton-Alpes-Maritimes-France : réplique de la tour Eiffel dans les jardins d'un château de La Loire (La-Bourdaisière)

Une tour Eiffel construite en bois des Alpes en 2013 dans les jardins d’un château de la Loire, celui de la Bourdaisière.

Un champ, le jardin d’un château de la Loire : drôles d’endroits pour une tour Eiffel

Porte-bannière de la ville-monde, la Grande Dame du Champ-de-Mars possède étonnamment une réplique dans la petite ville grecque de Filiatra (sud-ouest du Péloponnèse), dans la commune d’Apach en Moselle (1 071 habitants) et dans un village de la région de Jalal-Abad au Kirghizistan – une reproduction de 12 m construite en 2017

Des imitations sont également présentes dans des villes difficiles à placer sur un planisphère comme Abakan en Russie (Sibérie de l’Est), Bloemfontein en Afrique du Sud ou Bichkek, la capitale du Kirghizistan, un pays très friand de tours Eiffel.

À travers le monde, on rencontre de surprenantes copies à Sydney, au dernier étage de la tour AWA ; à Satteldorf en Allemagne, tout en haut d’un immeuble de bureau et à Rio de Janeiro, au milieu d’édifices haussmanniens peu communs en Amérique du Sud.

Sa silhouette iconique se dresse au cœur de centres commerciaux comme à Manille, en Philippines ou au milieu de nulle part dans un champ à Slobozia, en Roumanie. Elle se remarque à peine dans les jardins d’un château de la Loire, celui de la Bourdaisière, qui abrite un exemplaire en bois des alpes construit en 2013 par de jeunes apprenti. 

Intrigante, sa présence énigmatique dans le paisible… cimetière de Saint-Hilaire (Meuse) interroge, d’autant plus qu’il ne subsiste que sa base.

Monument-Tour-Eiffel-Tower-citrons-citrons-Menton-Alpes-Maritimes-France

Une tour Eiffel en agrumes édifiée à Menton en 2012 pour la fête du Citron (copie d’écran du site mentondailyphoto.com).

Des tours Eiffel pour tous les goûts

Pesant près de 9 700 tonnes, la tour Eiffel originale est constituée à plus de 75 % de structures métalliques, d’où son surnom de Dame de fer. Ce n’est pas le cas à Udon Thani en Thaïlande de son homologue en tissu ajouré d’ampoules représentant les étages. À Gasquet au Québec se trouve un exemplaire en pierre, des galets de rivières originaires de la région. Il en existe aussi en carton à Taichung (Taïwan) ou en bois dans le parc zoologique de Copenhague et à Waldighoffen, dans le Haut-Rhin.

Conçue à l’échelle 1/50e par deux artisans locaux, Lucien Eglin et Henri Ueberschlag, cette dernière a été construite pour la fête de la Libération célébrée le 9 septembre 1945. Constituée de 364 bouts de bois de toutes dimensions, cette copie de plus de six mètres de haut, aujourd’hui disparue, trônait sur des colonnes au centre de la piste de danse où s’est déroulé le bal populaire de la Libération.

Certaines imitations éphémères ont même été fabriquées avec des matériaux périssables : à partir de croissants à Vilnius en Lituanie, de bouteilles de whisky en Corée du Sud ou de citrons à Menton (Alpes-Maritimes).

Monument-Tour-Eiffel-Tower-Paris-France-Tokyo : la tour Eiffel de Tokyo surpasse la tour Eiffel de Paris

La tour Eiffel et sa cousine tokyoïte (copie d’écran du site expeditiontokyo.com).

Des répliques copies conformes plus grandes que l'original

La variété des matériaux répond à celle des formes, des plus stylisées (sûrement celles de sa représentation à Sucre en Bolivie) aux plus réalistes, comme ces parfaits sosies qui se trouvent à Tianducheng dans la banlieue de Hangzhou en Chine ; à Lahore au Pakistan, dont les étages accessibles aux visiteurs brillent dans la nuit ; ou à Las Vegas, un alter ego à l’échelle 1 sur 2, qui tutoie les 165 mètres de hauteur.

Très étonnant pour des reproductions conçues, dans la plupart des cas, à dimension réduite, sa cousine tokyoïte dépasse en taille l’original. Achevé en 1958, c’est le deuxième monument le plus haut du Japon. Sa flèche atteint les 333 m, soit neuf de plus que son modèle parisien, qui s’élevait, jusqu’à récemment, à 324 m – depuis le 22 mars 2022, il pointe officiellement à 330 m : à quelques jours de son 133e anniversaire, la tour de Gustave Eiffel a fait une poussée de croissance de six mètres, provoquée par l’installation d’une nouvelle antenne dédiée à la radio numérique (DAB+).

Malgré la diversité de ses imitations, la tour Eiffel reste un emblème de l’Hexagone et de l’esprit français. Pour le meilleur, comme sa réplique, symbole de liberté, construite à Kharkov (Kharkiv) en Ukraine près du café de Paris situé boulevard de France. Ou pour le rire, à l’instar de cet exemplaire éphémère porté à bras-le-corps par un coureur français pendant le marathon de New York !

* « Ce que Paris peut faire, Londres peut le réaliser en plus grand ! »

WhatsApp
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Reddit
Tumblr
Email
Print Friendly, PDF & Email

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 20

No votes so far! Be the first to rate this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
twitter
Envoyer par mail
LinkedIn
Telegram
WhatsApp